Qu’en est-il de l’apnée du sommeil durant la grossesse?

July 14, 2020

La présence de ronflement, de rhinite chronique, d’apnées du sommeil ainsi que l’apparition d’un sommeil fragmenté surviennent fréquemment en cours de grossesse, et ce, majoritairement au troisième trimestre. Les problèmes respiratoires nocturnes au cours de la grossesse exposent également la mère et le fœtus à certains risques.  
 
L’apparition du syndrome d’apnées obstructives du sommeil (SAOS) est également augmentée chez les femmes enceintes et peut être associée à une hypertension, une prééclampsie ou du diabète lié à la grossesse. Le fœtus est aussi exposé à un risque plus élevé de prématurité et de retard de croissance intra-utérin.  
 
En cours de grossesse, les changements hormonaux, l’augmentation du volume utérin, du débit cardiaque et du volume circulatoire induisent des perturbations significatives de la physiologie respiratoire et cardiovasculaire mettant les femmes enceintes à risque plus élevé de développer des apnées ou de majorer les symptômes respiratoires nocturnes préexistants.  
 
Alors que le surpoids représente un  facteur de risque majeur dans l’apparition du SAOS de manière générale, la prise de poids durant la grossesse n’a curieusement pas été associée à une augmentation des apnées du sommeil. La répartition spécifique du poids au  niveau de certains tissus ciblés comme le cou, serait plutôt un facteur prédisposant à l’apparition des apnées du sommeil en cours de grossesse.  
 
Dans la mesure où les changements physiologiques qui surviennent en cours de grossesse causent des symptômes semblables à ceux survenant lors des apnées obstructives du sommeil, il peut s’avérer difficile d’en poser le diagnostic chez une femme enceinte.  
 
Puisque les apnées du sommeil peuvent avoir une incidence négative chez la femme enceinte ainsi que le fœtus, les patientes présentant une hypertension artérielle ainsi qu’une circonférence du cou élevé devraient être surveillées étroitement. Il est possible d’offrir un traitement par pression positive continue, CPAP, et pour les personnes en surpoids, l’activité physique quotidienne est recommandée. La position latérale gauche ainsi que la surélévation du haut du corps semble être la position la plus  appropriée pour favorisée la respiration nocturne chez la femme enceinte. 

 

 

Please reload

Posts Récents
Please reload

Archives
Please reload

Clinique du Sommeil Beaulieu

189, avenue Damase-Potvin

Bureau 7

Baie-Comeau (Québec) G4Z 2Y9

Appelez maintenant pour une consultation gratuite!

418-296-0300