3 facteurs essentiels pour une bonne nuit de sommeil

Avez-vous de la difficulté à vous endormir le soir? Faites-vous de l’insomnie? Votre sommeil est-il non-récupérateur? Si votre réponse est oui, vos habitudes de sommeil en sont peut-être la cause. Voici quelques trucs qui pourraient vous aider à améliorer la qualité de votre sommeil :

1 – Un horaire de sommeil constant, c’est la base!

On nous le répète depuis l’école primaire, mais souvent, ce conseil n’est pas pris au sérieux. Et pourtant! Notre cerveau a besoin de constance pour garder notre horloge biologique bien ajustée.

Il est important de se lever à heures fixes (et oui, même le week-end!). Quand on se lève plus tard qu’à l’habitude, on retarde l’heure de s’endormir en soirée et cela peut décaler l’heure du coucher sur plusieurs jours.

Si vous voulez régulariser votre rythme de sommeil, commencez par établir l’heure de votre réveil et allez au lit seulement lorsque vous ressentez la fatigue. Petit à petit, votre corps s’ajustera et votre heure de coucher deviendra, elle aussi, plus constante.

2 - Manger de façon équilibrée, c’est fondamental!

C’est un conseil qu’on entend souvent mais ô combien important! Votre alimentation a une influence capitale sur votre santé en général et donc, sur la qualité de votre sommeil.

L’horloge biologique a besoin de repères. Manger à des heures régulières est la première étape.

Ne mangez pas trop copieusement avant d’aller au lit mais ne vous affamez pas non plus. L’un comme l’autre aurait pour effet de vous garder éveillé.

Les carences en vitamines et minéraux, en plus de nuire à votre santé, peuvent également favoriser le syndrome des jambes sans repos ou des crampes nocturnes.

Une alimentation trop grasse peut mener à l’obésité qui est un facteur de risque de l’apnée du sommeil.

Manger des aliments plus gras et acides peut vous donner des brûlures d’estomac ou du reflux gastrique en position couchée, ce qui n’aide évidemment pas à dormir.

3 – Une chambre favorable au sommeil, c’est essentiel!

Il est important de créer une atmosphère accueillante qui vous détend et que votre cerveau associera au sommeil.

La lumière doit être limitée au minimum. Installez des rideaux ou une toile opaque afin de favoriser la sécrétion de l’hormone du sommeil.

Si votre conjoint ronfle ou que vous habitez juste à côté d’une autoroute ou d’un lieu bruyant, optez pour des bouchons.

La température de la chambre doit être confortable mais pas trop chaude ni trop froide : soit autour de 20 degrés Celsius. Le corps a besoin de fraîcheur pour s’endormir, il vaut donc mieux ajouter des couvertures et de ne pas abuser du chauffage (c’est économique en plus!).

Il est aussi important de bien aérer la pièce pour que l’air y soit toujours frais afin de bien oxygéner notre cerveau pendant le sommeil.

Vous avez déjà une très bonne hygiène de sommeil et, malgré tout, votre sommeil n’est pas récupérateur? Vous souffrez peut-être d’un trouble du sommeil plus important, comme l’apnée du sommeil.

Prenez 5 petites minutes de votre temps pour faire notre test de dépistage des facteurs de risques de l’apnée du sommeil. C’est gratuit et ça pourrait changer vos nuits!

Posts Récents
Archives

Clinique du Sommeil Beaulieu

1656 boulevard Laflèche

Baie-Comeau (Québec) G5C 1C9

Appelez maintenant pour une consultation gratuite!

418-296-0300